Expertise de signatures dynamiques par biométrie.

Authentification de signatures dynamiques et numériques.


La signature dynamique est définie comme un geste graphique associé à un document numérique, reproduisant la signature manuscrite d’un individu sur un support informatique.

 

Il ne faut pas confondre la signature dynamique avec la signature électronique, l’équivalent en ligne d’une signature notariée, ou d'un tiers de confiance, une Autorité de Certification faisant foi de l'authenticité du certificat électronique d'un individu.

Expert graphologue agréé près la cour d'appel

La signature dynamique nécessite d’un acte manuel, d’une signature physique apposée sur un support tactile, nous permettant de transférer le résultat sur un document numérique en guise de signature manuscrite.

 

Ce procédé d’identification est utilisé actuellement par les banques, les services postaux, les coursiers, les agences de voyages ou les commerces, parmi tant d’autres.

tablette wacom stu-530

Le véritable atout de ce système d’identification, dans le cadre d’une éventuelle authentification, c’est la possibilité d’utiliser certains supports tactiles capables de mesurer la pression scripturale, la vitesse, l’accélération et décélération du geste graphique, les distances parcourues par un stylo, les levées de plume, la hauteur d'un stylet connecté par rapport à l’écran, on peut même enregistrer les gestes aériens de ce type de stylet, sans contact physique avec le support tactile, dans les trois dimensions de l'espace.

 

À l’aide d’un logiciel d’analyse médico-légale de la biométrie scripturale, on peut reproduire en temps réel les signatures sur un écran, tout en disposant de plusieurs millions de données biométriques par spécimen, car chaque pixel est analysé individuellement par le dispositif de capture.

 

L’analyse de la biométrie scripturale permet aux experts de donner réponse scientifique, quantitative, qualitative et vérifiable à plusieurs questions qu’ils devaient répondre auparavant par appréciation à l’œil nu.

biométrie de signatures
biométrie de signatures
biométrie de la signature
biométrie de signatures

La biométrie dans l'expertise traditionnelle d'écrits et de signatures.


L’analyse de la biométrie scripturale est normalement sollicitée dans le cadre d’une authentification de signatures dynamiques comportant cette fonctionnalité.

 

Cependant, l’incorporation de ce procédé à l’expertise traditionnelle d’écritures et de signatures manuscrites apporte aux experts multitude d’informations complémentaires, très précises, invisibles à l’œil nu, désormais exploitables et quantifiables, avec une précision inégalée.

 

En fonction du support tactile utilisé, les tablettes actuelles peuvent mesurer entre 1024 et 4096 niveaux différents de pression scripturale, les résultats étant exploitables en versions numérique et graphique.


La confrontation de graphismes physiques et numériques n'est toujours pas envisageable, mais les logiciels actuels d'analyse scientifique de manuscrite permettent l'extraction de plusieurs paramètres biométriques, sur la base d'un écrit ou d'une signature manuscrite, que l'on peut confronter par la suite à un ou plusieurs spécimens dynamiques.


Par ailleurs, l'analyse de la biométrie d'un échantillon de signatures permet aussi de déterminer si le signataire tente de déguiser volontairement son graphisme, dans le cadre d'une expertise judiciaire par exemple. Si les résultats ne sont pas compatibles, homogènes, il est possible désormais de déterminer scientifiquement que le signataire n'est pas honnête et sincère.  

biométrie de signatures - gestes aériens
biométrie de signatures - vitesse scripturale
Authentification biométrique de signatures
biométrie de signatures - pression scripturale
biométrie de signatures - graphométrie
biométrie de signatures - analyse graphométrique

La vitesse scripturale est mesurée au pixel près, nous permettant d’étudier scientifiquement le temps et l’espace, deux variables physiques auparavant inexploitées en expertise de signatures manuscrites, mais déterminantes dans le cadre d'une falsification de graphies.

 

Par ailleurs, l’association d’instruments informatiques à l’expertise traditionnelle permet aux experts d’analyser certains éléments traditionnellement oubliés par manque d’information et de moyens. Ces mouvemnets qu’un stylo fait pendant les levées de plume, sans contact physique avec le support, peut se révéler aussi intéressant que ce qu’on voit sur le papier. Avoir la possibilité de visualiser, de mesurer le temps, la distance parcourue, la hauteur, la vitesse ou l’azimut du stylo lors de ces déplacements aériens est souvent plus révélateur que le tracé physique et visible. Cette analyse permettant même de démasquer une signature volontairement modifiée ou déguisée.

 

Les tremblements microscopiques, jusqu’à présent peu exploitables car ils restent cachés sous l’encrage, sont mis en évidence, analysés, mesurés et comparés numériquement.

azimut du stylet

L’examen et la confrontation des dimensions, des proportions graphiques, de la conception spatiale, de la pression ou de la vitesse est désormais quantifiable et exploitable.

 

Étant donné que l’être humain n’est pas capable de reproduire à l’identique un geste graphique, une signature, la possibilité d’analyser la biométrie de plusieurs spécimens de référence en parallèle nous permet d’établir les automatismes graphiques récurrents d’un individu, que ce soit sur les gestes visibles que sur les aériens ou invisibles, car les nouvelles technologies sont en mesure de tout enregistrer, de tout mesurer, de tout analyser pour ensuite tout comparer.